PROCHAIN EVENEMENT

Le 23-10-2017 ( TU)
Survol de Juno (Jupiter)

.

PROCHAINE ECLIPSE

Eclipse de Lune (Totale)
31/01/2018

DECOUVRIR

Goodbye Cassini !

Publié par Philippe VOLVERT le 15/09/2017


ActualitéUne époque passionnante dans l’exploration du système solaire a pris fin aujourd’hui lorsque la sonde Cassini s’est désintégrée dans l’atmosphère de Saturne - Photo Nasa/JPL

Une époque passionnante dans l’exploration du système solaire a pris fin aujourd’hui lorsque la sonde Cassini s’est désintégrée dans l’atmosphère de Saturne, mettant fin à sa mission de 13 ans autour de la planète aux anneaux.

La télémétrie reçue pendant la plongée indique que Cassini est entrée dans l’atmosphère tout en maintenant une certaine stabilité durant la descente de manière à permettre la transmission des ultimes données scientifiques. La perte de contact s’est produite à 11 heures 55 TU lorsque les antennes du Deep Space Network basées à Canberra en Australie ont perdu le signal provenant de Saturne.

Le dernier chapitre de la mission Cassini avait débuté en avril dernier après l’ultime survol de Titan. La « Grande finale » comptait 22 passages de la sonde entre la planète et ses anneaux, un espace réduit de 2 400 km. Le 22ème et dernier passage devait conduire la sonde vers son destin dans les hautes couches de l’atmosphère de Saturne.

Hier soir, le centre de contrôle a réceptionné les dernières images prises par les caméras. La sonde a été configurée pour transmettre en temps réel toutes les données colletées avec un débit de 3 ko/s. A 1,5 milliard de kilomètres de la Terre, il faut 83 minutes pour que le signal transmis par Cassini nous parvienne.

Aujourd’hui, à 11 heures 55 minutes et 46 secondes TU exactement, le contact est définitivement perdu avec Cassini. La sonde aura mis un peu plus d’une minute pour se désintégrer dans l’atmosphère de Saturne à la vitesse de 100 000 km/h.

A Pasadena en Californie, où étaient dirigées les opérations, l’émotion était palpable. Certains responsables de la mission travaillaient sur ce projet depuis le début de l’aventure dans les années 90. La sonde n’est peut-être plus là mais la moisson scientifique qu’elle a collectée reste encore à analyser.