20 ans d’exploration martienne

Publié par Philippe VOLVERT le 04-07-2017

Juillet 1997, Mars-Pathfinder ouvrait la voie à 20 ans d'exploration martienne sans interruption - Photo Nasa/JPL

Il y a tout juste 20 ans, la sonde Mars-Pathfinder se posait sur la Planète Rouge dans la région d’Ares Vallis. Quelques jours plus tard, le petit rover Sojourner partait explorer le site d’atterrissage. Vingt ans plus tard, ce ne sont pas moins de 19 engins automatiques qui ont pris sa suite, dont huit sont encore en activité. L’exploit ce n’est pas d’avoir une armada scrutant les moindres recoins de Mars. Non, l’exploit c’est d’avoir pu récolter une masse colossale d’informations sans interruption depuis ce 04 juillet 1997.

En vingt ans, l’image de la planète Mars a bien changé, passant de celle du désert aride couleur rouille à celle d’une planète qui, autrefois, aurait pu être accueillante pour la vie.

La vie ! Ces deux mots ne sont ni plus ni moins l’objectif final affiché par la communauté scientifique. Certes, les missions lancées depuis 1997 n’avaient pas pour ambition de dénicher la vie sur Mars mais d’apporter la preuve qu’à une certaine époque, les conditions étaient réunies pour l’abriter.

Que ce soit les rovers ou les sondes orbitales, tous ont réussi à prouver la présence d’eau à la surface de Mars. L’eau, ingrédient indispensable à l’apparition de la vie, c’est ce que sont venues chercher toutes ces missions. Aujourd’hui, on sait qu’elle existe en grande quantité sous la forme de glace, principalement aux pôles. En se basant sur les données de la sonde européenne Mars-Express, les scientifiques estiment que la calotte polaire sud contiendrait 2 à 3 km d'épaisseur de glace d’eau recouverts d'une fine couche de glace carbonique de quelques mètres d'épaisseur seulement. Plus récemment, le robot mobile Curiosity a mis en évidence un environnement favorable à l'existence d'éventuels micro-organismes, par la découverte d'argiles formées en présence d'eau douce. Ce ne sont que deux exemples, parmi tant d’autres, de découvertes réalisées depuis 1997.

De manière régulière, la Nasa tient des conférences de presse dans lesquelles elle annonce, parfois avec un peu trop de sensationnalisme, les nouvelles découvertes martiennes. De grandes avancées ont été faites ces vingt dernières années et de nombreuses autres seront faites lors des prochaines missions d’exploration de la Planète Rouge. L’une d’entre-elles parviendra-t-elle à répondre à la question existentielle « Y a-t-il eu un jour de la vie sur Mars ? »