La Grande Tache Rouge de Jupiter au plus près

Publié par Philippe VOLVERT le 13-07-2017

Gros plan sur la Grande Tache Rouge de Jupiter saisi par la sonde Juno - Photo Nasa/SwRI/MSSS/Gerald Eichstädt/Seán Doran

Il y a quelques jours, Juno passait au large de Jupiter, croisant au passage la Grande Tache Rouge. Ce septième survol de la planète a été l’occasion pour la Nasa de prendre une série de clichés de la gigantesque tempête qui sévit depuis plusieurs siècles. L’agence spatiale vient d’en publier quelques uns sur le site de la mission.

Le rendez-vous avec la planète géante a débuté le 11 juillet à 01 heures 55 TU, au moment où Juno atteignait le périjove de son orbite (le point d’une orbite qui se rapproche le plus du centre de Jupiter). La sonde était à 3 500 km au-dessus de la couverture nuageuse. Onze minutes et 33 secondes plus tard, Juno avait parcouru 39 771 km et passait à la verticale de la Grande Tache Rouge à 9 000 km d’altitude.

Les huit instruments de la sonde, notamment la caméra JunoCam, ont été activés durant la rencontre. Les données récoltées sont en cours de réception au centre de contrôle de la mission. Elles devraient donner un éclairage sur les origines, la nature actuelle et le devenir du phénomène selon Scott Bolton, chercheur au Southwest Research Institute à San Antonio en Californie.

La Grande Tache Rouge mesure environ 16 350 km de large (à la date du 03 avril 2017), soit 1,3 fois la taille de la Terre. En son sein, les vents soufflent jusqu’à 700 km/h. La tempête est suivie par la communauté scientifique depuis 1830 mais son existence remonte à bien plus longtemps que ça. L'astronome français Jean-Dominique Cassini avait pu l’apercevoir une première fois en 1655. Mais depuis quelques temps déjà, la tempête semble rétrécir.