Qu'est-ce qu'un astéroïde

Il existe dans le système solaire des astres qui ne sont ni des planètes, ni des comètes. Ce sont les astéroïdes. Il s’agit de bloc rocheux dont l’origine remonte à la naissance de notre système solaire. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les astéroïdes ne sont pas des astres invisibles déboulant dans l’espace interplanétaire de façon erratique. Au fil des découvertes, les astronomes sont parvenus à les classifier selon leur orbite.

Ida et Dactyl par Galileo
L'astéroïde Ida et sa petite lune Dactyl (sur la droite) photographiés par la sonde américaine Galileo le 28 août 1993 quelques minutes avant le survol - Photo Nasa - Photo Nasa (Agrandir)

Les astéroïdes sont constitués de blocs de roches dont la composition minéralogique varie selon l’endroit où ils se sont formés. Les scientifiques en ont répertorié trois grandes catégories :

  • C (composé de carbone essentiellement) dans lequel on retrouve les sous-groupes P et D;
  • S (qui est la première lettre de Stony, qui signifie pierreux) ;
  • M (aux riches propriétés métalliques).

Les groupes d'astéroïdes

La Ceinture d’astéroïdes: Elle est située entre les orbites de Mars et Jupiter. Elle contient plusieurs centaines de milliers d'astéroïdes connus, et probablement plusieurs millions, d'une taille allant du grain de poussière au planétoïde de quelques centaines de kilomètres de diamètre. La masse totale ne représente à elle seule que 4% de la masse de la Lune. Environ un tiers de ces astéroïdes appartiennent à une famille, c'est-à-dire regroupant des astéroïdes possédant des éléments orbitaux et caractéristiques spectrales identiques, ce qui suggèrent qu’une même famille pourrait provenir d’un astre plus gros qui se serait fragmenté. A ce jour, on a répertorié entre 20 et 30 familles différentes.

Les Troyens: Ils circulent sur la même orbite qu’une planète avec une avance ou un retard de 60° par rapport à la planète. Ils sont situés sur ce qu’on appelle les Points Lagrange L4 et L5. La majeur partie de ces astéroïdes ont été découverts près de Jupiter mais il en existe aussi près d’autres planètes.

Les Centaures: Ce sont des astéroïdes qui orbitent entre Jupiter et Neptune. Ils sont généralement de petite taille. Le plus grand d’entre eux, Chariklo, a un diamètre de seulement 302 km.

Les Trans-neptuniens: Ce sont des astres circulant sur une orbite irrégulière au-delà de Neptune, à plus de 30 UA (1 UA = 150 millions km). Parmi les Trans-Neptuniens, on retrouve la Ceinture de Kuiper et le Nuage d’Oort. La Ceinture de Kuiper est zone du système solaire s'étendant entre 30 et 55 UA, de forme annulaire à l’instar de la Ceinture d’astéroïdes mais 20 fois plus large. Le représentant le plus connu est la planète naine Cérès. Le Nuage d’Oort est situé entre 20 000 à 30 000 UA jusqu'à plus de 100 000 UA. Il englobe le système solaire tout entier et formerait sa frontière gravitationnelle. Il est à l’origine de la plupart des comètes qui s’aventurent à l’intérieur du système solaire.

Les Near-Earth Objects: Ce sont des astres dont l'orbite avoisine celle de la Terre. Si la plupart sont des astéroïdes, il y a parmi eux quelques comètes. Dans les NEO, on retrouve plusieurs sous catégories:

  • Atens: Leur aphélie se décrit à l’extérieur de l’orbite de la Terre tandis que leur périhélie se décrit à l’intérieur;
  • Amors: Leur orbite coupe celle de Mars;
  • Apollos: Ils recoupent l'orbite de la Terre.
Vesta photographié par Dawn
Vesta, astéroïde de la ceinture principale, photographié par la sonde Dawn à 5 200 km de distance en juillet 2011 - Photo Nasa/JPL/MPS/DLR/IDA/B. Jónsson (Agrandir)

Nomenclature

La découverte du premier de ses représentants remonte à 1801. Il s’agit de 1 Cérès, qui depuis, a été classifié comme une planète naine. Pour chaque nouvelle découverte, l’astéroïde porte une désignation provisoire. Elle reprend le chiffre de l’année puis d'une lettre qui indique la moitié du mois où la découverte s'est produite, suivie d'une lettre qui indique l'ordre de la découverte dans cette moitié de mois. Ainsi 2014 NA est un astéroïde repéré en 2014 pendant le mois de juillet et il est le premier du mois courant. Une fois la découverte officialisée, il reçoit un matricule basé sur numéro définitif accompagné parfois d’un nom propre. L’astéroïde est ensuite enregistré dans le Minor Planet Circulars.

Les dangers

Aujourd’hui, près de 600 000 astéroïdes ont été répertoriés et leur orbite déterminée avec précision. Environ 10 000 d’entre eux croisent l’orbite de la Terre. Si les chiffres sont impressionnants, ils sont loin de représenter toute la population des astéroïdes de notre système solaire. De relative petite taille, si on les compare aux planètes, et très sombres, ils sont difficiles à détecter. Il n’est pas rare que leur existence soit révélée alors qu’ils rodent dans les parages de notre planète. En août 2016, un bolide de moins de 60 m a été détecté la veille de son passage à 8 000 km de distance de la Terre.

De tous les astéroïdes, ce sont les géocroiseurs les plus dangereux car ils ont la particularité de croiser l’orbite de la Terre. Qui dit croiser l’orbite de la Terre, dit risque de collision à un moment ou un autre. Même si le risque est faible, il existe bel et bien. La Nasa estime néanmoins avoir répertorié 90 % des astéroïdes qui menaceraient la vie sur notre planète mais ce chiffre chute à 30 % pour les astéroïdes de 160 m de long et à 1 % pour ceux dont la taille est inférieure à 30 m. Chaque jour, environ 100 tonnes de roches, allant du grain de poussière au bloc de plusieurs mètres tombent sur Terre.

Il y a 65 millions d’années, c’est un astéroïde d’une dizaine de km de long qui est à l’origine du cratère de Chicxulub dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Les paléontologues assimilent cet épisode à celui d'une extinction massive des espèces vivantes dont les dinosaures. La puissance du cataclysme, plusieurs milliards de fois celle de la bombe d’Hiroshima, a laissé un cratère large de 180 km de diamètre.

  • > 10 m (20 fois/an): Désintégration dans l'atmosphère
  • 10 à 100 m (de 10 à 1 000 ans): Destruction d'une ville, raz-de-marée
  • 100 m à 1 000 m (de 5 000 à 300 000 ans): 5 à 100 millions de morts
  • > 5 000 m (de 10 à 30 millions d'années): Comparable à un hiver nucléaire et disparition d'une grande part des être vivants dont une partie de l’humanité
Meteor Crater depuis la station spatiale
Le Meteor Crater en Arizona de 1 186 m de diamètre a été photographié par l'astronaute Alexander Gerst depuis la station spatiale internationale - Photo Nasa/ESA (Agrandir)

Répertoire des astéroïdes

Vous trouverez ici les listings complets et détailles des astéroïdes répertoriés par l'Union Internationale d'Astronomie. Ces listes sont mises à jour au moins une fois par an, à l'occasion de la réunion qui attribue un nom aux nouveaux corps découverts. Ces noms sont proposés par les astronomes et en accord avec l'UIA, sont adoptés définitivement.

Sources

  • "Le système solaire" de Alessandro Braccesi, Giovanni Caprara, Margherita Hack (Gründ)
  • Ciel et Espace
  • Space Connection 43 - Les petits habitants de notre système solaire